DATALABZ, les spécialistes du patrimoine numérique

Qui sommes-nous ?



Qui sommes-nous ?

Datalabz, gestionnaires de patrimoine numérique

Chez DATALABZ, nous mettons la donnée au centre de toute activité.

Notre patrimoine numérique, qu'il soit personnel ou professionnel tient aujourd'hui une place prépondérante dans notre vie quotidienne. Il nous appartient, en véritables gestionnaires de ce patrimoine, de la faire vivre et d'en garantir la pérennité.

Nous nous définissons comme les artisans de cette donnée numérique au-delà de tout parti pris matériel ou technologique. C'est donc cette information qui détermine l'architecture de tout système informatique et non l'inverse.

Qu'elle soit alphanumérique, audiovisuelle, graphique ou textuelle, nous nous employons tous les jours à la créer, la stocker, la protéger et la diffuser dans l'intérêt du plus grand nombre.
C'est la raison d'exister de DATALABZ.

Pierre GIRARD
Fondateur
pgirard@datalabz.com


Petite bio du fondateur

Elevé au lait de ferme bourbonnais et à la charcuterie auvergnate, Pierre a usé ses galoches et écorché ses genoux sur les chemins de Vaumas et Dompierre sur Besbre dans l'Allier.

A l'époque, pas d'internet, pas de wifi, même pas de minitel mais seulement un couteau et une ficelle pour aller crapahuter dans les bois ou taquiner le gardon ou la reinette en n'oubliant pas d'accrocher ses pantalons dans les barbelés.
 
C'est donc de cette envie de découverte, d'innovation et de création qu'il crée moultes associations, évènements lycéens, sportifs et culturels, et débarque à Londres après son Bac avec une Clio (1ère génération) gavée de produits du terroir auvergnat pour y tenter de changer les habitudes alimentaires britanniques. Challenge ambitieux mais fidèle à sa devise (make it happen !), il l'a fait !

Intégrant un an plus tard l'un des plus gros distributeurs informatiques européens(Computer 2000 puis Inmac), il se forme pendant quelques années aux technologies informatiques qui connaissent alors leur apogée et vend ainsi les premiers Palm Pilot,iMac Fraise et scanners Agfa (4000FRF pièce!) avec le succès que l'on connaît de ces marques.

Packard Bell lui ouvre les portes de la conception et du marketing produit international et lui laisse carte blanche pour développer le 1er lecteur MP3 de la marque qui deviendra en 2003 le n°1 des ventes Europe en moins de trois mois, taillant ainsi des croupières à la marque à la pomme. Non content de ce succès, il sort dans la foulée le premier système GPS Packard Bell sur la base de la gamme PDA qui, elle aussi, se réserve une place de choix dans le top des ventes européen.

A 29 ans, il crée sa première société CLIC MICROSERVICES, préssentant l'explosion des services informatiques à domicile, qu'il revend 5 ans plus tard pour reprendre la tête du groupe européen INOVIX Technologies, l'un des leaders du lecteur MP3. Passant son temps entre la Hollande, la Chine, l'Espagne et l'Angleterre,il gère aussi l'entité française avec succès, toujours animé de cette envie de taquiner les plus gros de la place et d'être le petit "ver" de la grosse pomme. Objectif réussi dans plusieurs pays ou INOVIX arrive en tête des ventes MP3 loin devant ses concurrents américains.

En 2007, il rejoint le groupe MEMUP, 1er fabricant français de stockage et multimedia. En quelques mois, il transforme la société franco-française en véritable multinationale et prend la place de leader sur de nombreux marchés européens, là aussi plantant profondément le drapeau tricolore dans les pieds de ses confrères transatlantiques. Au passage, il en profite pour pousser quelques messages très écoutés au plus haut sommet de l'Etat et offrira au Président Sarkozy en personne le 1er baladeur 100% étanche pour écouter les jolies chansons de Carla pendant ses séances de natation au Cap-Nègre.
Auditionné dans le cadre de la commission parlementaire sur le Made in France, il participe à de nombreuses réflexions gouvernementales ou territoriales sur l'avenir du numérique en France notamment dans le cadre de l'Education numérique et de la sécurité informatique. Il accompagne aussi quelques grandes marques de l'IT dans leur stratégie de développement international.

2012 est l'année du changement à bien des titres. Fort des ses expériences passées, Datalabz voit le jour. Projet mûrement réfléchi, il découle naturellement d'une analyse du marché n'offrant pas à ce jour de solution data 360° et s'obstinant à privilégier un discours orienté technologies et non pas usages.

Datalabz prend donc le contrepied du marché et souhaite vulgariser et sensibiliser le marché et les utilisateurs à la notion de patrimoine numérique sans parti pris technologique.